/

Guillaume Toumanian né à Marseille en 1974

Vit et travaille à Bordeaux

Lire plus

Toujours, le geste essentiel de peindre

« Ce qui émerge, c’est toujours quelque chose du monde qui nous fait face,
un corps, un paysage. Mais ces corps ou ces paysages sont moins figuratifs que figurés. C’est leur apparaître qui se présente à nous. L’impression de force qui se dégage du tableau tient à la contradiction dynamique entre la ligne et le dessin, le tranché de certains volumes, le contraste des couleurs, et ce qui résiste et défait l’architecture du tableau. […]
Le monde qui se donne à voir est toujours en mouvement, selon un déséquilibre dynamique des masses, de l’obscurité et de la luminosité qui se diffracte en sources multiples. L’arbre que Toumanian aime aussi peindre n’est pas plus statique. Il bruisse et bouge, jamais enclos dans le cadre qu’il déborde de son énergie.”

Dominique Rabaté, 2019
Extrait de Toujours, le geste essentiel de peindre
(essayiste, critique et professeur de littérature française du XX° siècle à l’Université Paris Diderot)

ACTUALITÉS

Galerie Felli Paris

admin

In Expositions Posted